Gaétan H.
Ingénieur Technico-Commercial

Profil de Gaétan

Expériences

Le plus commercial des ingénieurs mécaniques germanophones.
De formation ingénieur en mécanique, j'ai passé deux ans en Allemagne à faire de la recherche en énergétique et mécanique des fluides. J'ai d'abord travaillé dans un labo à Stuttgart avant de faire un stage long (type VIE / double diplôme) chez Audi à Ingolstadt.
A l'issue de ce stage, j'avais envie de travailler en France car je ne connaissais que l'environnement professionel outre-Rhin.
C'est Montupet qui m'a contacté et m'a proposé de devenir Ingénieur commercial.

On m'a présenté un métier pour lequel je n'avais pas la formation adéquate, mais un ingénieur sait s'adapter! Ma pratique de l'allemand ainsi que mon expérience dans l'industrie automobile étaient autant d'atouts pour remplir ma mission.

Aujourd'hui en poste depuis bientôt deux ans, j'apprécie de pouvoir conjuguer mon cursus et mon goût pour la langue de Goethe avec l'univers du commerce.

Poste actuel

Je suis l'interlocuteur privilégié de nos partenaires allemands.
Le métier d'ingénieur commercial consiste à s'assurer de répondre aux attentes des clients, de la phase de consultation jusqu'à la fin de vie d'un produit.
Je suis ainsi à l'interface entre Montupet et le client, assurant à la fois les intérêts de l'entreprise et m'assurant de la satisfaction du client.
Il y a donc une vrai dimension humaine au travers des réunions, des échanges par téléphone, mails.
En ce qui concerne le côté technique, je travaille en parallèle avec les différentes branches de Montupet, notamment lors de la phase avant-projet afin de pouvoir présenter les hypothèses industrielles retenues ou bien de suivre l'avancement de modifications techniques.

Bref, il faut connaître le produit avant de pouvoir le vendre!

Motivations

Être "touche à tout"... en allemand!
Comme je l'indiquais dans la rubrique précédente, le métier d'ingénieur commercial possède de multiples facettes.
Pour jongler entre les contraintes industrielles, les exigences techniques, les offres et négociations et les différents produits je dois recueillir un maximum d'information en interne et chez le client.

Je n'imaginais pas avant de rejoindre Montupet que je serais amené à discuter en allemand de tolérances au dessin sur les épaisseurs de toile (Wandstärketoleranz auf der Technischen Zeichnung...) et pourtant je le fais maintenant sans problème!

Donc je dois m'informer sur notre process, aller le voir en usine, rédiger des offres en français,anglais et allemand et aller les défendre chez le client.
Au final, j'ai la chance d'avoir une vue d'ensemble de l'entreprise et je continue ma pratique des langues.

Conseils

Avoir confiance en ses compétences pour en développer de nouvelles.
Au sortir de prépa puis de l'école d'ingénieur, j'étais... ingénieur! Pendant ma recherche d'emploi, j'ai effectué des recherches allant dans ce sens.

Aussi, je n'ai pas postulé pour des annonces adressées à des candidats issus d'école de commerce ou ayant de l'expérience dans la gestion d'un portefeuille.

Et pourtant, sur le papier, c'est ce que l'on m'a proposé. Et quand on m'a présenté le métier, les missions et les objectifs, j'ai su que j'étais capable d'apprendre et de me former à ce poste.

Il en va de même pour la fonderie, je me souviens d'un TP lors duquel j'avais coulé une moitié de pièce dans un sens, et l'autre à l'envers... Je suis aujourd'hui dans une boîte qui met en avant son expertise technique dans le domaine!

Réussites

J'ai représenté Montupet chez le client en autonomie.
Après quelques mois passés en tant qu'ingénieur commercial, on m'a confié le suivi d'un projet pour lequel nous étions consultés.
J'ai pu mettre à l'épreuve mes connaissances lors d'un meeting chez le client avec tous nos concurrents autour de la table.
Lors de ce meeting, j'étais en autonomie et je suis parti à la rencontre de mes contacts chez le client. J'ai participé à une réunion d'info en allemand et j'ai assuré le suivi de la consultation.

Cette expérience, jamais vécue auparavant, m'a permis de valider ma progression et m'a procuré une certaine fierté.

Il me reste encore à apprendre de ce métier mais je me sens capable aujourd'hui d'assurer les missions qui me seront confiées et j'y retournerai volontiers et sans appréhension.

Montupet

Montupet est un groupe industriel français, spécialisé dans la conception et la production de pièces très sollicitées principalement pour l’automobile. Coté en Bourse sur Paris-Euronext, Montupet S.A. co-concepteur, développe et produit des pièces de fonderie usinées pour un large panel de constructeurs automobiles et pour les sous-traitants de rang 1.

Visiter le site